Paris I Bordeaux I Lille I Lyon I Marseille
Montpellier I Rennes I Strasbourg

Quand l’esport s’invite à l’Elysée

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a convié à l’Élysée les 150 acteurs les plus influents du secteur esportif en marge de la 10e édition de la Trackmania Cup d’Adrien « ZeratoR » Nougaret.

📌 Un événement inédit pour l’esport français

Déésiré Kussawo et Emmanuel Macron

Le Président de la République a invité les principaux acteurs de la scène esportive française à se rendre à l’Élysée pour un temps de parole dédié à la structuration, la promotion & l’investissement autour de l’esport à l’occasion de la 10e édition de la Trackmania Cup qui se déroulait à Bercy le 4 juin dernier.

Animée par Désiré Koussawo, président de France Esports, cette rencontre a permis de faire le point sur l’évolution de l’esport en France ces dernières années.

« Mr le président, ce que vous faites aujourd’hui est extraordinaire. Ce que vous faites aujourd’hui est un signal très fort et au nom de tous mes camarades qui sont aujourd’hui avec nous, je tiens à vous remercier. »

– Désiré Koussawo, président de France Esports et président d’honneur de Futorolan (GamersAssembly)

📌 De nombreux témoignages de figures emblématiques de l’esport en France

Réception en l'honneur de l'esport français

Lors de cette rencontre, différents acteurs de la scène esportive ont eu l’opportunité de venir témoigner face à Emmanuel Macron, Amélie Oudea-Castera (Ministre des sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques), Rima Abdul Malak (Ministre des Sports) et Cédric O, ancien secrétaire d’État chargé du numérique.

Adrien « ZeratoR » Nougaret a été le premier à s’exprimer et à répondre aux questions du Président de France Esports. Laure Valée, analyste esportive et présentatrice, a pu prendre la parole sur la question de l’image et de l’impact de l’esport français en Europe et à l’international.

Paris

« L’esport français rayonne depuis plus d’une décennie maintenant avec des joueurs et des joueuses à l’international et qui gagnent les meilleures compétitions. L’engagement français, ce que le public et la communauté française arrivent à apporter est magique et unique par rapport à tout ce que l’on trouve dans le monde. »

– Laure Valée, analyste esportive et présentatrice

La Karmine Corp, représentée par ses cofondateurs Kamel « Kameto » Kebir et Amine « Prime » Mekri, a ensuite pris la parole pour apporter sa vision et présenter ses engagements dans ce secteur en croissance. La question de l’innovation, de la persévérance et le sujet de l’encadrement des joueurs ont également fait parti des échanges durant cet après-midi.

Réception en l'honneur de l'esport français

Team Vitality, l’équipe esport leader en Europe créée en 2013 et représentée par son fondateur Fabien « Neo » Devide, s’est également exprimée sur sa réussite entrepreneuriale et son rôle majeur sur la scène esportive. Deux champions français ont pu prendre la parole, Sébastien « Ceb » Debs (double champion du monde sur le jeu Dota 2) et William « Glutonny » Belaïd (vainqueur du Ponds 2022 sur Super Smash Bros aux États-Unis) pour évoquer la professionnalisation du métier de joueur professionnel.

Paris

« Beaucoup de travail, beaucoup d’efforts, beaucoup de discipline. Je sais que beaucoup de jeunes aspirent à suivre ce parcours-là et les y encouragent. C’est semé d’embûches comme lorsque l’on essaye d’atteindre le haut niveau dans n’importe quelle discipline, mais ça vaut vraiment le coup »

– Sébastien « Ceb » Debs

Paris

« Je pense que cela va permettre aux gens de se rendre compte qu’en France, on a vraiment des personnes qui performent, que ce soit en France, en Europe ou même dans le monde.  »

– Réponse de William « Glutonny » Belaïd à la question relative à l’impact de sa victoire au Pounds sur la scène esportive française

📌 Les propositions d’Emmanuel Macron pour accompagner le secteur et ses acteurs en France

Cette séance s’est terminée par l’intervention d’Emmanuel Macron qui a rappelé que l’esport a une place très forte pour les français. Le Président s’est engagé à célébrer, à reconnaître et à investir durablement pour le secteur.

Paris

« Si vous êtes là, c’est que l’on a souhaité avoir ce geste de reconnaissance et se dire que dans ce pays où l’on reçoit les médaillés olympiques et paralympiques après les jeux et où l’on reçoit les grands sportifs après les compétitions à l’occasion du grand retour des grands événements, de pouvoir ici célébrer l’esport français et international, vos disciplines et vos champions. »

– Emmanuel Macron, président de la République

Emmanuel Macron et ZeratoR

Emmanuel Macron a salué à plusieurs reprises le travail de l’esport français sur Twitter comme lors du triplé de la Karmine Corp lors des EUM ou lors du Zevent 2021. Pour lui, nous rentrons dans une nouvelle ère pour l’esport : celle de la structuration.

Paris

« Nous allons organiser des grands événements : on a un objectif. Nous avons le rendez-vous de Paris 2024 et donc les JO2024 peuvent nous donner un moyen de mobilisation. On va essayer de se porter candidat pour certains grands événements mondiaux : le Major de CS:GO, des nouvelles compétitions internationales de League of Legends et The International de Dota 2. »

– Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Pour Emmanuel Macron, il faut structurer le secteur en accompagnant les plus jeunes par un encadrement dédié et le développement de moyens pour structurer leur entrée dans ce secteur. Par exemple, l’Esport-Études a été mentionné pour les aider à construire une carrière de joueur puis une reconvention professionnelle toujours dans ce domaine.

Pour finir, il a également souligné l’importance de créer des synergies fortes entre le jeu vidéo et la culture mais aussi le cinéma et le métavers. Domaines passion , ils permettront d’acquérir des compétences nouvelles et créatrices de projets innovants.

Paris

« Toutes les compétences présentées dans vos disciplines sont celles dont nous avons besoin pour exceller dans la création des nouveaux univers de demain. On a des écoles qui forment en France et qui sont très fortes à travers tout le territoire. C’est tout un écosystème de création et de formation dans notre pays du jeu vidéo et des gamers. »

– Emmanuel Macron

📌 L’école XP également au rendez-vous

XP a eu la chance, lors de cette rencontre prestigieuse, d’être représenté par son Directeur national, Sébastien Leveque. Il a eu l’opportunité d’échanger avec le Président de la République pour lui parler plus en détails de nos projets de formations centrés sur le jeu vidéo, l’esport mais aussi sur les métiers de demain (notamment en lien avec le métavers.) Certains sujets étaient initiés sous l’impulsion de Sarah El Haïri, alors secrétaire d’état à la jeunesse et à l’engagement.

Paris

« Ce fut l’occasion de recevoir les acteurs majeurs du secteur qui œuvrent à sa croissance depuis 15 ans, de reconnaître, d’acter l’enjeu et l’opportunité économique et industrielle pour la France mais aussi de s’inscrire de manière structurée autour des sujets esportifs et du Métavers. »

– Sébastien Leveque, Directeur national XP

En tant qu’acteur de l’enseignement supérieur en France et au cœur de l’industrie du jeu vidéo, XP a un rôle majeur à jouer d’accompagnement et de formation de ses talents mais aussi de valorisation d’un secteur innovant, engagé et transverse.

Sébastien Leveque en compagnie du président de Team Go et alumni Ionis, Guillaume Merlini et de Clément « Clem » Desplanches, quadruple champion d’europe sur le jeu starcraft 2

📌 Pour en savoir plus sur cet événement

N’hésitez pas à revoir en intégralité cette rencontre grâce au live réalisé sur la chaîne YouTube de L’Elysée

Partagez cet article

Actualités